"L'objectif n'est pas de créer des pièges à la pension"

13/12/17 à 11:40 - Mise à jour à 11:41

Source: Belga

(Belga) Le cabinet du ministre des Finances Johan Van Overtveldt entend examiner sans délai comment contourner le nouveau piège à la pension qui conduit des dizaines de milliers de retraités à toucher moins de revenus en net après avoir racheté leurs années d'études ou avoir choisi de conserver une activité professionnelle complémentaire. "L'objectif n'est pas de créer de nouveaux pièges à la pension de telle sorte que les retraités observent un recul de leur situation", a réagi le cabinet.

Le gouvernement fédéral avait apporté en novembre dernier une solution à un précédent piège fiscal à la pension. Un consultant de PwC a révélé mercredi dans l'Echo de nouveaux pièges à l'occasion du rachat des années d'études et de la continuation d'une activité professionnelle complémentaire à la pension. Dans un certain nombre de cas, une augmentation du revenu brut peut conduire à une diminution du revenu net. A la recherche d'une solution, le cabinet des Finances dit aussi hériter d'une situation passée, fruit de "bricolages" réalisés lors des précédentes législatures. Le président de la commission des Affaires sociales de la Chambre Vincent Van Quickenborne (Open Vld) a appelé le gouvernement à faire son devoir au plus vite, estimant cette situation "inacceptable". Rappelant que le ministre N-VA des Finances s'était engagé à trouver une solution à la problématique des pièges fiscaux dans le cadre du budget 2018, le député libéral flamand a constaté que "cela n'avait pas été fait". Il demande une réponse définitive au problème. (Belga)

Nos partenaires