L'Iran veut renforcer sa coopération avec Cuba

23/08/16 à 02:57 - Mise à jour à 02:57

Source: Belga

(Belga) L'Iran souhaite tracer "un nouveau chemin" avec Cuba en renforçant sa coopération avec la grande île caribéenne, a annoncé lundi le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, au premier jour d'une tournée dans six pays d'Amérique latine.

"C'est un moment opportun pour renforcer nos relations. (...) Nous allons ouvrir un nouveau chemin", a déclaré le ministre à la presse avant une rencontre avec son homologue cubain Bruno Rodriguez. M. Zarif a notamment évoqué la possibilité de nouer de nouveaux accords avec Cuba en matière d'industrie, d'énergie et de technologie scientifique. "Nous avons toujours été au côté du grand peuple cubain face aux atrocités et aux sanctions injustes, et vice-versa", a ajouté le ministre, faisant l'éloge de la "résistance" des Cubains face aux Etats-Unis, dont La Havane s'est rapprochée depuis fin 2014 après plus d'un demi-siècle d'affrontements sur fond de Guerre froide. La Havane soutient notamment le droit de l'Iran à développer son programme nucléaire civil, tandis que Téhéran dénonce l'embargo économique imposé depuis plus d'un demi-siècle à Cuba par les Etats-Unis. Sans relations avec Washington depuis 1980, Téhéran a mis en oeuvre en janvier dernier un accord historique sur le nucléaire iranien scellé le 14 juillet 2015 avec six grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne). Il a permis la levée d'une partie des sanctions internationales imposées à l'Iran, en échange de son engagement à limiter son programme nucléaire au secteur civil. Selon la presse cubaine, M. Zarif doit se rendre ces prochains jours au Nicaragua, en Equateur, au Chili, en Bolivie puis au Venezuela, accompagné d'une importante délégation comprenant notamment des chefs d'entreprises de son pays. (Belga)

Nos partenaires