L'Iran et la Corée du Sud vont commercer en euros

26/08/16 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Belga

(Belga) L'Iran et la Corée du Sud commenceront fin août à avoir des échanges commerciaux en euros, une manière de contourner légalement des sanctions américaines contre Téhéran, a annoncé vendredi un haut responsable.

L'Iran et la Corée du Sud vont commercer en euros

L'Iran et la Corée du Sud vont commercer en euros © BELGA

A la demande de Téhéran et "avec l'accord des Etats-Unis", Séoul "convertira (sa monnaie) le won en euros sans aucune intervention directe du dollar", a indiqué le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hamid Baedinejad sur sa page Instagram. Ce commerce en euro débutera le 29 août, a précisé M. Baedinejad citant les propos du ministre des Finances sud-coréen Yoo Il-Ho. Si d'autres pays aux "devises locales et limitées" utilisaient l'euro pour leurs échanges, "cela pourrait faciliter le commerce" entre ces pays et l'Iran, a-t-il ajouté. KEB Hana Bank, Shinhan Bank et Woori Bank qui est devenue en mai la première banque sud-coréenne à avoir une branche à Téhéran, soutiendront les transactions, a-t-il encore dit. La signature en juillet 2015 d'un accord sur le nucléaire entre Téhéran et les grandes puissances, entré en vigueur en janvier 2016, a permis la levée d'une grande partie des sanctions internationales imposées à Téhéran en raison de son programme nucléaire controversé. Mais d'autres sanctions non liées au programme nucléaire demeurent en place, empêchant les banques et les acteurs économiques iraniens de réaliser leurs opérations financières internationales en dollars. A l'occasion d'une visite en mai à Téhéran de la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, les deux pays avaient décidé de multiplier par trois leurs relations commerciales annuelles pour les faire passer à 18 milliards de dollars (15,9 milliards d'euros). (Belga)

Nos partenaires