L'Irak obtient un prêt américain de 2,7 milliards de dollars pour son armée

29/06/16 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

Source: Belga

(Belga) L'Irak a conclu mercredi un accord avec les Etats-Unis sur un prêt de 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros) pour financer l'achat de munitions et l'entretien de chars dans le cadre de la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI).

L'Irak obtient un prêt américain de 2,7 milliards de dollars pour son armée

L'Irak obtient un prêt américain de 2,7 milliards de dollars pour son armée © BELGA

L'ambassade des Etats-Unis a indiqué que la déclaration d'intention avait été signée par l'ambassadeur Stuart Jones et le ministre irakien des Finances Hoshyar Zebari. Cette ligne de crédit aidera l'Irak pour l'achat de munitions et la maintenance de ses (avions) F-16 et ses chars M1A1 (Abrams)", a indiqué M. Jones. L'accord octroie à Bagdad un délai de huit ans et demi pour payer ces dépenses militaires. Cet accord entre dans le cadre des efforts déployés par Washington pour s'assurer que les difficultés économiques rencontrées par Bagdad n'affectent pas sa lutte contre l'EI. Le budget de l'Irak, dont l'économie est en très grande partie dépendante des recettes pétrolières, a énormément pâti des conséquences de la chute des prix du brut et des coûts militaires engendrés par la lutte contre l'EI. Les Etats-Unis, qui ont occupé l'Irak pendant huit ans après la chute de Saddam Hussein en 2003, dirigent depuis 2014 une coalition internationale antidjihadistes. Cette coalition fournit à Bagdad une aide consistant en des raids aériens, des conseils et l'entraînement des forces de sécurité. L'EI a mené en 2014 une offensive fulgurante en Irak où il s'est emparé de vastes pans de territoire. Fort de l'appui de la coalition internationale, les forces irakiennes sont parvenues à reprendre de nombreux secteurs, mais le groupe extrémiste, auteur de nombreuses exactions, contrôle encore Mossoul, la deuxième ville du pays, dans le nord. (Belga)

Nos partenaires