L'Irak lance la bataille de Fallouja pour en chasser l'EI

23/05/16 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Belga

(Belga) Les forces irakiennes convergeaient lundi vers Fallouja, à l'ouest de Bagdad, en vue de reprendre cette ville au groupe Etat islamique (EI), une bataille qui s'annonce comme l'une des plus difficiles dans la guerre contre les djihadistes.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé dans la nuit le lancement de l'offensive pour reprendre ce fief djihadiste situé à 50 kilomètres de Bagdad, avant de visiter le centre des opérations. "Nous commençons l'opération pour libérer Fallouja", a déclaré le Premier ministre. "Le drapeau irakien sera hissé et flottera haut au-dessus des terres de Fallouja", a-t-il affirmé. Cette bataille est la dernière en date lancée dans le cadre de la lutte globale, soutenue notamment par les pays occidentaux, pour faire reculer le groupe djihadiste implanté en Irak, Syrie et Libye et actif dans de nombreux autres pays de la région. Cette offensive est menée, selon M. Abadi, par des militaires, des membres des forces spéciales, de la police, des milices et des tribus progouvernementales. Ces forces avançaient lundi vers Fallouja, également visée par des frappes aériennes, a constaté un photographe de l'AFP présent à l'extérieur de la ville. Dimanche, le Commandement irakien des opérations a appelé les civils se trouvant toujours à Fallouja, soit plusieurs dizaines de milliers de personnes, à quitter la ville. Ceux qui sont dans l'impossibilité de le faire doivent accrocher un drapeau blanc sur leur maison et se tenir loin des positions de l'EI, a-t-il ajouté. Fallouja est l'une des premières villes à être tombée aux mains de l'EI qui s'en était emparé en janvier 2014, au début de son offensive en Irak. Ce bastion sunnite de la province d'Al-Anbar est depuis devenue l'une des ses principales places fortes. (Belga)

Nos partenaires