L'invisible gestion des fortes chaleurs par les autorités

10/08/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:27
Du Le Vif/L'Express du 09/08/18

La Belgique a eu chaud ! Et qu'ont fait les autorités ? Fédéralisme oblige, leur action a pu sembler (au mieux) dispersée. Mais elle n'a pas été inexistante. Et, contre toute attente, des mesures extrêmes n'ont pas été forcément nécessaires.

L'herbe n'est plus verte. Ni chez le voisin, ni ailleurs. Un tapis de foin brûlé qui pique les pieds. A moins de l'avoir plantureusement arrosée, et d'avoir ainsi dérogé à la seule instruction publique proclamée au cours de ces ardentes semaines. Encore qu' " instruction " soit un brin fort, une recommandation, plutôt : utilisez l'eau potable avec parcimonie. " Et évitez tout gaspillage ", préconisait Céline Fremault, ministre bruxelloise de l'Environnement (CDH), dans les médias, le 26 juillet dernier.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires