L'intégration des réfugiés en Flandre nécessiterait 83 millions d'euros de surplus

07/09/15 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

Source: Belga

La ministre flamande de l'Intégration Liesbeth Homans (N-VA) a estimé lundi à 83 millions d'euros le surplus budgétaire nécessaire pour financer le parcours d'intégration des nouveaux réfugiés reconnus.

L'intégration des réfugiés en Flandre nécessiterait 83 millions d'euros de surplus

Liesbeth Homans. © Belga

La Belgique s'attend cette année à recevoir quelque 40.000 demandes d'asile, dont 80% devraient être reconnus comme réfugié politique, selon des estimations provisoires du gouvernement fédéral.

Selon la ministre Homans, 20.160 réfugiés au moins devraient s'établir en Flandre. Ceux-ci seront obligés de se signaler dans un délai de trois mois auprès des autorités pour entamer leur parcours d'intégration qui consiste au suivi d'un cours de néerlandais et d'un cours d'intégration dans la société.

Selon des estimations des autorités flamandes, 83 millions d'euros supplémentaires seront nécessaires pour financer cet accompagnement. "Il est essentiel qu'ils apprennent le néerlandais car cela accroît leurs chances sur le marché de l'emploi, et leur permettra également de mieux suivre les résultats de leurs enfants", fait valoir Mme Homans. "C'est une question de droits et de devoirs. Après l'octroi du statut de réfugié, il est normal que nous demandions aux bénéficiaires de suivre un parcours d'intégration. Les structures actuelles fonctionnent, mais leurs capacités vont devoir être augmentées", a-t-elle ajouté.

Nos partenaires