L'industrie pharmaceutique belge a fourni un baron de la drogue mexicain

09/03/16 à 07:18 - Mise à jour à 07:18

Source: Belga

(Belga) Le parquet fédéral veut poursuivre sept entreprises pharmaceutiques belges suspectées d'avoir fourni des médicaments à un baron de la drogue mexicain. Avec ces substances, le narcotrafiquant a été en mesure de fabriquer des millions de pilules de méthamphétamine, rapportent De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg mercredi.

L'industrie pharmaceutique belge a fourni un baron de la drogue mexicain

L'industrie pharmaceutique belge a fourni un baron de la drogue mexicain © BELGA

Les médicaments en question contiennent de l'éphédrine, un produit inoffensif qui est également utilisé dans le sirop contre la toux. Cependant, ce produit est également utilisé dans la production d'une méthamphétamine particulièrement puissante, connue sous le nom de "crystal meth of ice". Les entreprises belges auraient fourni quelque 66 millions de pilules d'éphédrine à Ezio Figueroa-Vasquez, soit de quoi fabriquer de la drogue pour une valeur marchande de 360 millions d'euros. Les entreprises concernées indiquent qu'elles ignoraient la destination finale des pilules. Cependant, en se fondant sur des échanges de courriels et des conversations téléphoniques, le ministère public estime que les firmes ont agi en connaissance de cause, c'est pourquoi le parquet veut dès lors les poursuivre. La décision à ce sujet doit tomber le 5 avril. Ezio Figueroa-Vasquez est le fabricant de méthamphétamines le plus recherché par les autorités américaines. Il risque la prison à perpétuité aux Etats-Unis. (Belga)

Nos partenaires