L'individu qui a embouti la maison de De Crem n'avait rien de personnel contre le ministre

05/05/10 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Le Vif

L'homme de 52 ans qui a tenté lundi matin de pénétrer avec son véhicule dans la maison du ministre de la Défense, Pieter De Crem, doit rester un mois de plus en prison, a décidé la chambre du conseil de Gand mercredi.

L'individu qui a embouti la maison de De Crem n'avait rien de personnel contre le ministre

© Belga

L'homme a été arrêté lundi soir pour destruction de biens immobiliers et pour violation de domicile au préjudice de M. De Crem. Il a également été déféré pour harcèlement envers la police pour avoir passé plusieurs dizaines de coups de fil inutiles.

La chambre du conseil a confirmé le mandat d'arrêt, considérant que l'homme représentait un danger pour la sécurité publique ainsi qu'un risque de récidive.

Le juge d'instruction a désigné un psychiatre, mais l'auteur des faits n'a pas encore été examiné.

Aucune rancune personnelle à l'encontre de De Crem

"Il s'agit d'un acte impulsif dans un situation chaotique", explique son avocat Filip Mertens. "Il ne sait pas très bien pourquoi il a commis les faits et ne savait même pas où il était sorti cette nuit-là. Il n'a aucune rancune personnelle à l'encontre de De Crem et n'est pas un danger pour la commune ou l'Etat", poursuit-il.

L'avocat n'interjettera pas directement appel de la décision de la chambre du conseil.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires