L'implantation des unités de la Défense tiendra compte des équilibres régionaux

04/10/16 à 14:49 - Mise à jour à 14:52

Source: Belga

(Belga) Un équilibre régional sera respecté dans l'implantation des unités de la Défense dans le cadre de la restructuration menée par le gouvernement, a assuré mardi le premier ministre, Charles Michel, en réponse à une question de Sebastian Pirlot (PS).

L'implantation des unités de la Défense tiendra compte des équilibres régionaux

L'implantation des unités de la Défense tiendra compte des équilibres régionaux © BELGA

Dans l'opposition francophone, certains redoutent que Bruxelles et la Wallonie ne fassent les frais de la réorganisation orchestrée dans le cadre de la vision stratégique du gouvernement, approuvée avant les vacances. Ils invoquent les possibles fermeture de la Pharmacie militaire de Nivelles ou déménagement du centre de formation de Tournai vers Peutie, l'avenir des musées militaires à Bruxelles ou encore l'incertitude qui pèse sur la base de Florennes à la suite du remplacement des F-16. "Dans les principes adoptés en décembre 2015 par le conseil des ministres restreint et actés par le conseil des ministres du 29 juin 2016, se trouve l'assurance d'un équilibre régional lors de la phase de mise en oeuvre pour la répartition des quartiers du personnel et des capacités", a répondu M. Michel. Plusieurs principes guident la "réflexion" en cours sur les quartiers, notamment une "rationalisation des fonctions spécifiquement militaires sans aller à l'encontre d'une répartition géographique équilibrée" et une "répartition équilibrée des capacités tant quantitative que qualitative". Les décisions seront prises dans les semaines qui viennent "sans précipitation", a précisé M. Michel. (Belga)

Nos partenaires