L'IECBW joue la prévention pour faire face au risque de black-out

19/11/14 à 21:31 - Mise à jour à 21:30

Source: Belga

L'Intercommunale des eaux du centre du Brabant wallon (IECBW) a réalisé un analyse des risques en cas de pénurie d'électricité cet hiver, en fonction du plan fédéral de délestage annoncé.

L'IECBW joue la prévention pour faire face au risque de black-out

© iStock

Les installations de production et de distribution d'eau fonctionnent en effet à l'électricité. Suite à cette étude, une série de mesures de prévention ont déjà été décidées, et des zones plus sensibles ont été déterminées. L'IECBW diffuse aussi des conseils aux consommateurs en cas de délestage.

Parmi les mesures de prévention envisagées, l'IECBW cite le maintien du niveau des réservoirs d'eau le plus haut possible, les pompes, compresseurs et autres surpresseurs ayant besoin d'électricité pour fonctionner. En cas de besoin, des groupes électrogènes sont prévus pour suppléer. Des liaisons de secours sans utilisation d'énergie sont également prévues.

D'après les analyses, en cas de black-out, des baisses de pression au robinet seront possibles dans quatre zones desservies par l'IECBW: la partie haute du quartier du Lobra à Court-Saint-Etienne, le lieu-dit Le Trou du Bois à Promelles (Genappe), la partie haute de Mellery (Villers-la-Ville), et la partie haute de Hévillers (Mont-Saint-Guibert).

L'EICBW invite aussi ses clients à étaler au mieux leur consommation d'eau pendant les journées de délestage, et à en consommer le moins possible durant les délestages effectifs. Cela permettra d'allonger le temps de disponibilité des réserves d'eau potables stockées dans les réservoirs et châteaux d'eau, jusqu'à la remise en route du réseau électrique.

Nos partenaires