L'horeca boude la caisse enregistreuse "anti-fraude"

03/09/14 à 08:47 - Mise à jour à 08:47

A la fin du mois d'août, 599 établissements horeca avaient déposé une demande volontaire d'enregistrement pour l'installation d'une caisse enregistreuse "intelligente", soit à peine 1,2% des 50.000 établissements concernés par cette mesure prise pour enrayer les fraudes fiscale et sociale, indique le journal Le Soir mercredi. La caisse enregistreuse sera obligatoire en 2015.

L'horeca boude la caisse enregistreuse "anti-fraude"

Image d'illustration. © Belga

Une période d'enregistrement sur base volontaire d'un an s'est ouverte le 1er janvier dernier. Sans grand succès en dépit du crédit d'impôt accordé par le ministre des Finances Koen Geens aux volontaires. Les baisses de charges sociales, accordées par le gouvernement aux établissements dès qu'ils adoptent la nouvelle caisse, n'ont pas été plus convaincantes.

Le secteur n'est effectivement pas enthousiaste. Il craint que l'utilisation de la caisse enregistreuse conduise à la fermeture de nombreux établissements et à un "bain de sang social".

Les fédérations wallonne, flamande et bruxelloise de l'horeca placent leurs derniers espoirs dans les négociateurs de la possible coalition de centre-droit. Elles demandent aux futurs "Suédois" la suppression de la nouvelle caisse ou, à tout le moins, la mise en place d'un plan global de soutien au secteur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires