L'explosion à Saint-Pétersbourg a été provoquée par une bombe laissée à la consigne

28/12/17 à 07:29 - Mise à jour à 07:30

Source: Belga

(Belga) L'explosion dans un supermarché de Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie) mercredi, qui a fait 13 blessés selon un nouveau bilan, a été provoquée par une bombe artisanale laissée à la consigne, a annoncé le Comité national antiterroriste.

Treize personnes ont été blessées dans cette explosion survenue mercredi soir, à quatre jours du réveillon du Nouvel an, selon un nouveau bilan rendu public jeudi par les autorités de la deuxième ville de Russie. Le bilan initial faisait état de dix blessés. "Un engin artisanal laissé dans un casier de la consigne a explosé" dans ce supermarché de la chaîne Perekriostok, a indiqué le Comité national antiterroriste (NAK) dans un communiqué, en précisant qu'il était "équivalent à 200 grammes de TNT". Le NAK "coordonne" l'enquête, ajoute le communiqué, alors que les enquêteurs ont assuré dans la foulée de l'explosion n'écarter aucune piste, sans toutefois ouvrir formellement de procédure pour attaque terroriste. Le Comité d'enquête, organe chargé des principales affaires, a ainsi annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête pour "tentative d'homicide". Saint-Pétersbourg a été visé par un attentat qui a fait 16 morts et des dizaines de blessés le 3 avril dans son métro et qui a été revendiqué par un groupe peu connu lié à Al-Qaïda. Mi-décembre, les services de sécurité russes avaient annoncé avoir démantelé une cellule du groupe djihadiste Etat islamique (EI) s'apprêtant à commettre des attentats le 16 décembre à Saint-Pétersbourg, notamment dans la très touristique cathédrale Notre-Dame-de-Kazan. (Belga)

Nos partenaires