L'ex-dissident libyen Belhaj "reconnaissant" pour les excuses "courageuses" de Londres

10/05/18 à 16:27 - Mise à jour à 16:35

Source: Belga

(Belga) L'ancien combattant islamiste libyen devenu homme politique Abdel Hakim Belhaj s'est dit jeudi reconnaissant pour les excuses "courageuses" exprimées par la Grande-Bretagne pour le rôle qu'elle avait joué dans sa capture et son transfert vers la Libye du colonel Kadhafi en 2004.

"Je veux exprimer ma gratitude pour cette décision courageuse du Premier ministre britannique (Theresa) May et du procureur général Jeremy Wright", a déclaré M. Belhaj lors d'une conférence de presse à Istanbul. "Ces excuses sont acceptées et viennent mettre fin à des années de souffrance", a-t-il ajouté. Le gouvernement britannique s'est officiellement excusé jeudi auprès de l'ex-opposant libyen Abdelhakim Belhaj et de son épouse. "Au nom du gouvernement de sa Majesté, je m'excuse sans réserve", a déclaré la Première ministre Theresa May dans une lettre lue au Parlement par le procureur général Jeremy Wright à l'adresse de Belhaj et de sa femme, capturés en 2004 en Thaïlande puis transférés et torturés en Libye. "Par ses actes, le gouvernement britannique a contribué à votre arrestation, votre transfert et vos souffrances", a reconnu Theresa May dans sa lettre. Le procureur a précisé qu'outre ces excuses, le gouvernement britannique verserait 500.000 livres (565.000 euros) à Fatima Bouchar, épouse de Belhaj, mais rien à ce dernier qui n'a pas demandé de compensation financière, dans le cadre d'un accord mettant fin aux poursuites judiciaires entamées par le couple. (Belga)

Nos partenaires