L'étudiant iranien à l'origine de l'incident près de la place de la Monnaie a été libéré

21/07/16 à 01:16 - Mise à jour à 01:16

Source: Belga

(Belga) L'étudiant iranien à l'origine de l'importante opération policière dans le centre de Bruxelles mercredi a été libéré dans la soirée après son audition par la police d'Ixelles, a communiqué le parquet peu après minuit.

L'étudiant iranien à l'origine de l'incident près de la place de la Monnaie a été libéré

L'étudiant iranien à l'origine de l'incident près de la place de la Monnaie a été libéré © BELGA

"Durant plusieurs heures il n'était pas clair si le suspect était oui ou non, en possession d'explosifs", indique le parquet. "Cette enquête a duré plusieurs heures, mais pour les raisons connues, aucun risque n'a été pris. Finalement il s'est avéré qu'il s'agissait du matériel technique, utilisé dans le cadre des études de l'étudiant", conclut le parquet. Le jeune homme n'était pas connu de la justice. Mercredi après-midi, place de la Monnaie à Bruxelles, une importante opération policière a été menée, impliquant les unités spéciales de la police fédérale et le service de déminage de l'armée. L'individu au "comportement suspect" à l'origine de ce déploiement était en fait un étudiant iranien de l'université de Gand menant des recherches sur les radiations en ville et à la campagne. Il était pour cela muni d'un prototype d'instrument de mesure sous forme de veste dotée de câbles et batteries. "Ce qui en ce moment a été considéré comme suspect", a commenté l'université qui souligne en outre que la barrière de la langue a donné lieu à un quiproquo. L'université de Gand précise enfin ne pas blâmer l'étudiant en question mais annonce qu'elle évaluera l'incident afin d'en tirer toutes les leçons. (Belga)

Nos partenaires