L'État islamique revendique l'attaque à la machette à Charleroi

07/08/16 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Belga

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué dimanche une attaque à la machette dans laquelle deux policières ont été blessées samedi à Charleroi, selon Amaq, un organe de propagande de l'organisation djihadiste.

L'État islamique revendique l'attaque à la machette à Charleroi

© BELGA

"L'assaillant de Charleroi est un soldat de l'EI qui a mené cette opération en réponse aux appels pour attaquer la population des pays de la coalition croisée" qui mène des raids contre les positions de l'EI en Syrie et en Irak, écrit Amaq. L'agresseur a été touché par balles par une troisième policière, avant de décéder à l'hôpital où il avait été conduit.

Dimanche, le parquet fédéral belge a affirmé que l'assaillant était un Algérien de 33 ans connu de la police "pour des infractions de droit commun mais pas pour des faits de terrorisme". Il séjournait en Belgique depuis 2012. En raison des "indices permettant de considérer que l'attaque ait pu être inspirée par un motif terroriste", le parquet fédéral a repris l'enquête menée initialement par le parquet de Charleroi. "Un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme a été saisi", a-t-il précisé.

Sur le qui-vive, la police belge a effectué des dizaines de perquisitions antiterroristes depuis les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, préparés depuis la Belgique et auxquels ont participé des djihadistes belges. Le 22 mars 2016, des attentats à l'aéroport international de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek qui ont fait 32 morts, ont été revendiqués par l'EI.

Belga

Nos partenaires