L'État islamique aurait capturé 3.000 Irakiens fuyant la violence dans le nord du pays

05/08/16 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Belga

(Belga) Le groupe terroriste État islamique a, selon certaines sources, capturé 3.000 Irakiens alors qu'ils fuyaient la violence vers le nord du pays, a confirmé vendredi l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Au moins 12 personnes retenues ont été tuées lors de leur captivité, indique UNHCR, qui cite des sources en Irak. Ces Irakiens fuyaient les affrontements dans la province de Kirkouk et cherchaient la sécurité dans la ville homonyme, a précisé un porte-parole des Nations Unies. Ils ont été capturé jeudi par le groupe extrémiste. La province Kirkouk, riche en pétrole, est divisée entre des zones principalement contrôlées par la région autonome kurde et des zones tenues par l'État islamique. C'est le centre d'une dispute territoriale entre les Kurdes et le gouvernement central à Baghdad. (Belga)

Nos partenaires