L'Etat est au bord de la crise de nerfs

20/05/16 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Le Vif/l'express

Deux ans après les élections de mai 2014, l'état de santé du pays est préoccupant. Sept experts objectivent la situation pour Le Vif/ L'Express, en des termes très durs. Et décrivent un sentiment d'urgence : " Belgique, ta jeunesse s'enfuit ! "

C'était l'expression renouvelée d'un désir de changement. Et l'expression d'un ras-le-bol provoqué par les crises, économique et institutionnelle. Le 25 mai 2014, les électeurs rebattaient les cartes lors d'un scrutin régional et fédéral décisif, surnommé "la mère de toutes les élections". Au nord du pays, la N-VA devenait incontournable, davantage par son triomphe au parlement flamand que par sa confirmation fédérale. Après trois mois de psychodrame, la naissance de la suédoise allait - promis, juré ! - remettre de l'ordre dans la baraque noire-jaune-rouge. Priorité au socio-économique et aux réformes structurelles, pour préparer l'avenir ! En mettant le communautaire au frigo.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires