"L'Etat doit contrôler les prix des aliments de base !"

22/10/11 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Le Vif

L'association Présence et Action Culturelles mène une action de sensibilisation baptisée "Caddy minimum garanti". Objectif : sensibiliser les consommateurs quant à la hausse des prix alimentaires. Et, in fine, obtenir un contrôle de ceux-ci par l'Etat, "comme l'était le prix du pain jusqu'il y a peu".

"L'Etat doit contrôler les prix des aliments de base !"

© Thinkstock

L'action de sensibilisation "Caddy minimum garanti", de l'association Présence et Action Culturelles (PAC), mouvement d'éducation permanente et populaire, a été lancée samedi dans un supermarché au boulevard Anspach à Bruxelles. La PAC plaide notamment pour un contrôle des prix des aliments de base par l'Etat.

L'action "Caddy minimum garanti" vise à sensibiliser les consommateurs quant à la hausse des prix alimentaires "de telle façon à mettre en péril le droit à l'accès à des denrées alimentaires de base". Les militants ont notamment distribué une reproduction d'un ticket de caisse, reprenant le prix des denrées alimentaires de base pour plus ou moins deux repas.

"Le but du ticket est de donner une image des prix des denrées alimentaires de base dans la grande distribution, en rapport avec le revenu d'intégration - de plus ou moins 770 euros - et le seuil de pauvreté - fixé à environ 970 euros", souligne Anne-Lise Cydzik, responsable des campagnes de la PAC.

L'association a également distribué des sacs reprenant la recommandation de la PAC pour un contrôle des hausses des prix des produits alimentaires. "Nous demandons à ce que les prix de l'alimentation de base puissent être contrôlés par l'Etat, comme l'était le prix du pain jusqu'il y a peu, souligne Anne-Lise Cydzik. Notre but est de faire comprendre qu'un autre système est possible."

L'action se répétera tout au long de la semaine dans plusieurs supermarchés en Wallonie.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires