L'Etat belge craque: cela plaît à ceux qui veulent qu'il craque définitivement - D. Gosuin

17/05/16 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Belga

(Belga) "L'état belge craque de partout et bien entendu cela fait sans doute plaisir à ceux qui veulent qu'il craque définitivement, la N-VA par exemple", a affirmé mardi le chef de file de DéFI au gouvernement bruxellois, Didier Gosuin, au micro de Bel RTL.

Le ministre bruxellois de l'Emploi et de l'Economie était interrogé notamment au sujet de l'état des infrastructures telles que les tunnels bruxellois. M. Gosuin a jugé que les ministres bruxellois qui se sont succédé au fil des ans au département des Travaux publics n'ont pas bien géré le dossier, mais pas seulement ceux-ci. "C'est une responsabilité du politique et de tous les partis qui ont dédaigné nos infrastructures et on le voit avec les prisons actuellement. Depuis près de trente ans, la classe politique laisse filer cet Etat. Les partis au pouvoir donnent l'illusion fausse que tout est bien géré", a commenté le ministre bruxellois. Pour Didier Gosuin, "l'Etat belge craque de partout et bien entendu, cela fait sans doute plaisir à ceux qui veulent qu'il craque définitivement, la N-VA par exemple, et les autres partis anesthésient le bon peuple en disant 'mais non, ça va aller'". A ses yeux, il faut "un Etat fédéral fort qui assume ses fonctions de justice, de sécurité et de fiscalité" et non "un fédéralisme dévoyé qui mènerait à l'autonomie de la Flandre". (Belga)

Nos partenaires