L'Etat belge condamné à des astreintes pour quatre prisonniers de Mons

20/05/16 à 22:34 - Mise à jour à 22:34

Source: Belga

L'Etat belge a été condamné à verser 250 euros d'astreinte par jour et par personne à quatre détenus de la prison de Mons, a indiqué leur avocat Pierre-Alexandre Napoli. La condamnation porte sur les conditions de détention.

L'Etat belge condamné à des astreintes pour quatre prisonniers de Mons

La prison de Mons (archives) © BELGA

"Les astreintes ont été signifiées ce vendredi", a précisé Me Napoli, ajoutant qu'une nouvelle audience en référé au tribunal de première instance de Mons pour un autre prisonnier était programmée mercredi prochain. "Les conditions de détention sont au centre du problème. Les familles ne savent plus voir les détenus à raisons de deux visites hebdomadaires minimum. Elles ne savent plus leur apporter du linge propre. Les préaux des détenus sont limités, la nourriture n'est pas correcte, les soins médicaux ne sont plus assurés. Il y a certes une infirmière sur place mais il n'y a pas de médecin, ni de psychiatre, ni de kinésithérapeute. Nous demandons que ces services soient assurés", a encore expliqué l'avocat.

Aucun accord

Par ailleurs, on apprend de source syndicale que la réunion entre le ministre Geens et les syndicats s'est terminée ce vendredi soir vers 21h45 sans accord.Cet énième round de négociations entre le ministre et les syndicats avait débuté vendredi vers 16h00. Jeudi, une huitième réunion de près de cinq heures avait déjà échoué à dégager un terrain d'entente.

Les agents pénitentiaires des prisons francophones du pays sont en grève depuis plus de trois semaines. Les syndicats veulent revenir au cadre de personnel de 2014 et demandent l'arrêt de la rationalisation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires