L'équitation est le premier sport féminin en Belgique francophone

09/09/16 à 13:25 - Mise à jour à 14:27

Source: Le Vif/l'express

Autrefois sport d'hommes, de militaires même, l'équitation est devenue un dada féminin. Quatrième sport le plus populaire en Belgique francophone et premier sport chez les filles, il attire en majorité des juniors. Que s'est-il passé ?

Vu de loin, il est resté pareil : quatre jambes fines, une encolure soulignée de crins... Il y a trois mille ans, il entamait avec l'homme la grande histoire que l'on sait. Elle s'accélère aujourd'hui. Pourtant, l'animal aurait dû bel et bien disparaître avec la motorisation définitive de l'agriculture et des transports, civils comme militaires. De la fin du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale, il fut progressivement évincé du paysage. Pour le plus grand bonheur de l'homme moderne, s'imaginèrent certains : " Nous voici au seuil d'un siècle qui verra l'homme se séparer du cheval ", se félicite alors Pierre Giffard, grand reporter, précurseur du journalisme moderne et pionnier de la presse sportive, dans un texte incendiaire contre cet animal " bête ", " dangereux ", " incompréhensible ".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires