L'environnement et la pollution de l'air préoccupent plus le Belge que le terrorisme

09/12/17 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Belga

L'environnement préoccupe davantage les Belges que le terrorisme, la santé et la pauvreté, selon la 4e enquête nationale sur le climat publiée samedi par le SPF Environnement et dont La Libre Belgique et De Morgen se font samedi l'écho des principaux enseignements.

L'environnement et la pollution de l'air préoccupent plus le Belge que le terrorisme

. © iStockphoto

Dans le cadre de cette enquête, réalisée auprès de 1.500 personnes et dont de précédentes versions ont déjà été effectuées en 2005, 2009 et 2013, 83% des sondés citent la pollution de l'air comme première préoccupation parmi les problématiques environnementales.

Près de 6 Bruxellois sur 10 (58%) se disent d'accord pour imposer des taxes sur les produits qui contribuent aux changements climatiques, par exemple sur le carburant ou le kilométrage, mais aussi sur la viande de boeuf ou la nourriture acheminée en avion, rapporte le journal, contre 49% de Flamands et 43% de Wallons.

Parmi les mesures publiques possibles proposées, un soutien financier à apporter aux produits non ou peu nocifs pour le climat est le premier choix que privilégient les répondants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires