L'énigme Marcourt

04/07/16 à 10:44 - Mise à jour à 10:43

Source: Le Vif/l'express

Il ne se départit jamais de sa cravate ni de cet air sérieux, voire austère. Jean-Claude Marcourt est pourtant populaire. A sa manière. Le ministre PS de l'Economie et de l'Enseignement supérieur n'en est pas à un paradoxe près. Rarement un homme politique aura autant été à la fois tout et son contraire.

Des cadres. Partout. Une silhouette féminine chamarrée, une affiche du festival de Cannes, un portrait de lui-même coincé derrière la bibliothèque. Un cadeau, qui n'a pas encore trouvé sa place au mur. Jean-Claude Marcourt a pourtant pris soin de retourner deux tableaux, dressés d'habitude derrière la porte d'entrée de son bureau. Le roi Baudouin et la reine Fabiola fumant le cigare. Comme un réflexe : ne rien laisser paraître, ne pas se laisser cerner. Le Citizen Kane de la politique wallonne. L'incontournable que personne ne connaît. Le mystérieux pourtant au premier plan depuis douze ans. L'énigmatique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos