L'embargo ukrainien sur des produits russes entrera en vigueur le 10 janvier

02/01/16 à 13:35 - Mise à jour à 13:35

Source: Belga

(Belga) L'embargo ukrainien sur des produits russes, notamment alimentaires, imposé en riposte à celui introduit par Moscou à compter du 1er janvier, débutera dès le 10 janvier, a annoncé samedi le gouvernement ukrainien.

Dans un décret, le gouvernement a annoncé que l'embargo sera effectif jusqu'au 5 août 2016 mais qu'il pourra être levé plus tôt en cas de décision similaire de la Russie concernant les biens ukrainiens. L'embargo s'appliquera à la viande, au poisson, au fromage, au café, aux cigarettes, à l'alcool, au thé, aux friandises mais aussi aux cosmétiques et aux équipements pour chemins de fer et locomotives, est-il précisé. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait déjà annoncé fin décembre que Kiev allait riposter à l'embargo alimentaire russe avec des mesures similaires. Le 21 décembre, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev avait confirmé que la Russie étendrait à l'Ukraine l'embargo sur les produits alimentaires déjà imposé aux pays occidentaux, à partir du 1er janvier, date de l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre Kiev et l'Union européenne. La Russie n'a cessé de répéter que cet accord de libre-échange risquait d'inonder son marché de produits européens si elle ne prenait pas des mesures de protection commerciale, ce que réfute la Commission européenne. Outre l'embargo alimentaire, Moscou a décidé d'exclure également Kiev, à partir du 1er janvier, de la zone de libre-échange liant plusieurs pays de l'ex-URSS. Dans la pratique, les marchandises en provenance du territoire ukrainien ne pourront pas passer la frontière russe en bénéficiant de droits de douane nuls mais seront soumis à des droits de douane d'environ 7% en moyenne. En riposte, l'Ukraine a également introduit à partir de samedi, pour une durée d'un an, des droits de douane pour les produits en provenance de Russie, sans préciser le taux. La Russie et l'Ukraine sont engagées dans une crise sans précédent depuis l'arrivée au pouvoir de pro-occidentaux en Ukraine début 2014, suivie de l'annexion de la Crimée puis du conflit avec des séparatistes prorusses dans l'Est qui a fait plus de 9.000 morts. (Belga)

Nos partenaires