L'embargo américain a coûté 5 milliards USD à Cuba en un an, selon le gouvernement cubain

09/09/16 à 22:37 - Mise à jour à 22:37

Source: Belga

(Belga) L'embargo commercial et financier américain contre Cuba a coûté à l'économie de ce pays 4,96 milliards de dollars entre avril 2015 et mars 2016, malgré le rapprochement engagé par les deux pays fin 2014, a annoncé vendredi le gouvernement cubain.

"L'embargo est la cause principale des problèmes de notre économie, de son développement (...) Aucun secteur n'est épargné des conséquences de l'embargo", a déclaré devant la presse le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez. Depuis leur instauration en 1962, ces restrictions ont coûté à l'île caribéenne un total de 125,8 milliards, en dollars constants, a indiqué le ministre, dont le pays présentera le 26 octobre une nouvelle résolution contre cette mesure lors de l'Assemblée générale de l'Onu. Chaque année depuis 1992, une large majorité vote en faveur de cette résolution à l'exception des Etats-Unis et de ses proches alliés, comme Israël. En 2013, Cuba avait reçu un soutien record de 191 des 193 pays membres des Nations unies. Dans la foulée de l'annonce historique de leur rapprochement fin 2014, La Havane et Washington ont rétabli des relations diplomatiques en juillet 2015, mais la normalisation complète de leurs relations bute encore sur de vieux contentieux hérités de la Guerre froide. Cuba réclame la levée sans conditions de l'embargo, que le président Barack Obama a assoupli en partie. Mais son administration a échoué à le faire lever par le Congrès, dominé par la majorité républicaine. La Havane réclame aussi la restitution de la base de Guantanamo, occupée par les Etats-Unis depuis 1903 et l'abandon de lois migratoires ad hoc qui encouragent les Cubains à émigrer illégalement. De leur côté, les Etats-Unis réclament 10 milliards de dollars à Cuba suite aux expropriations d'entreprises américaines menées par les castristes après la révolution de 1959. (Belga)

Nos partenaires