L'EI revendique l'attentat suicide contre l'armée jordanienne

27/06/16 à 01:15 - Mise à jour à 01:15

Source: Belga

(Belga) Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué dimanche soir l'attentat suicide contre l'armée jordanienne, qui avait fait sept morts et 13 blessés mardi à la frontière syrienne, selon l'agence Amaq liée à l'organisation djihadiste.

Dans un communiqué mis en ligne sur internet, le groupe, qui cite une source non identifiée, a indiqué que l'attaque suicide contre "la base jordano-américaine de Rokbane en Jordanie a été menée par un combattant de l'Etat islamique". Cet attentat à la voiture piégée avait été perpétré contre un poste des garde-frontières jordaniens, destiné officiellement à accueillir les réfugiés syriens fuyant la guerre dans leur pays. Le poste est situé dans le nord-est de la Jordanie, dans un no man's land dans le triangle où se rejoignent les frontières du royaume avec la Syrie et l'Irak. Plus de 60.000 Syriens souhaitant se réfugier en Jordanie y sont massés, selon les derniers chiffres officiels jordaniens. La voiture piégée conduite par un kamikaze est partie du camp de fortune de réfugiés syriens avant de passer par une ouverture - utilisée pour le passage de l'aide humanitaire - dans une barrière de terre séparant le camp et la première position de l'armée dans la région de Rokbane, avait indiqué l'armée jordanienne. Ce genre d'attentats est rare dans le royaume, proche allié de Washington, qui participe depuis 2014 à la coalition internationale conduite par les Etats-Unis contre le groupe EI, implanté en Syrie et en Irak. La Jordanie a en outre mis des bases aériennes à la disposition des Etats-Unis et la France pour lutter contre l'EI. (Belga)

Nos partenaires