L'Eglise va se diviser sur les femmes diacres, selon un proche du pape

13/05/16 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Belga

(Belga) L'éventualité que des femmes puissent devenir diacres, envisagée jeudi par le pape François, sera l'enjeu de débats féroces au sein d'une Eglise catholique coupée en deux sur ce sujet, a prévenu vendredi le cardinal Walter Kasper.

"Je pense qu'il va y avoir maintenant un débat féroce. Sur ce sujet, l'Eglise est divisée en deux", déclare ce théologien allemand, proche du pape, dans un entretien avec le quotidien La Repubblica. Le pape argentin s'est déclaré favorable à la création d'une commission sur l'ordination des femmes diacres, ce qui constituerait une révolution pour l'Eglise catholique, où seuls les hommes peuvent donner les sacrements. Les diacres catholiques peuvent prononcer le sermon à la messe, célébrer baptêmes, mariages et funérailles, mais ils ne peuvent pas dire la messe seuls: il faut un prêtre pour célébrer l'eucharistie, de même que pour confesser les fidèles. Pour Mgr Kasper, considéré comme un des chefs de file des "libéraux" au sein de l'Eglise, il est encore très difficile de savoir si la commission que le pape veut mettre sur pieds aboutira, tant le sujet de l'ordination de femmes diacres divise. "Si on regarde le passé, il semble que la réponse est non. Mais tout est possible", a-t-il souligné, ajoutant que le pape François avait une nouvelle fois surpris tout le monde en évoquant cette possibilité d'ordination pour les femmes. Selon le cardinal allemand, les opposants au diaconat pour les femmes vont mettre en avant le fait que ce premier pas conduira inévitablement à l'ordination de femmes prêtres, ce que François refuse d'envisager. (Belga)

Nos partenaires