L'échange en ligne d'images de surveillance "pas évident sur le plan légal"

01/12/16 à 12:00 - Mise à jour à 12:02

Source: Belga

(Belga) Deux entrepreneurs belges ont développé un site internet permettant aux magasins d'échanger les images de leurs caméras de surveillance, l'objectif étant de mieux traquer les voleurs. Mais pour le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), une telle initiative n'est pas évidente au regard de la loi sur les caméras de surveillance et de la loi sur la sécurité privée.

L'échange en ligne d'images de surveillance "pas évident sur le plan légal"

L'échange en ligne d'images de surveillance "pas évident sur le plan légal" © BELGA

Le secrétaire d'Etat à la Protection de la vie privée Philippe De Backer est du même avis. Comme Jan Jambon, il rappelle que la loi sur les caméras de surveillance prévoit que les images prises dans un magasin ne peuvent être visionnées que par certaines personnes spécialement habilitées. Le cabinet Jambon souligne en outre que la loi sur la sécurité privée prévoit une reconnaissance spécifique et donc un screening des auteurs de ce type d'initiatives. Les missions de sécurité ne peuvent être entreprises par n'importe quel quidam, sans contrôle, a-t-il rappelé. Le cabinet précise cependant qu'un dossier peut être introduit auprès de l'administration. (Belga)

Nos partenaires