L'avocat du diable: Sven Mary peut-il vraiment faire libérer Abdeslam pour vice de procédure?

09/02/18 à 16:05 - Mise à jour à 16:12

Source: De Standaard

Un document officiel qui n'est pas dans la bonne langue peut-il fait vraiment faire capoter le procès de Salah Abdeslam? Ce qui a tout d'une blague belge laisse de nombreux journalistes étrangers perplexes.

Hier, Sven Mary a plaidé, de manière très technique, l'irrecevabilité des poursuites à l'encontre de son client. Selon le pénaliste, il y a eu violation de l'article 12 de la loi sur l'emploi des langues en matière judiciaire lors de l'instruction.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires