L'avenir d'AC/DC menacé après le départ annoncé de son bassiste

08/07/16 à 22:39 - Mise à jour à 22:39

Source: Belga

(Belga) Le bassiste d'AC/DC Cliff Williams a annoncé qu'il prendrait bientôt sa retraite, assombrissant encore l'avenir du légendaire groupe de hard-rock déjà décimé par le départ de plusieurs de ses membres.

"Cela a été ma vie pendant les quarante dernières années mais après cette tournée je ne ferai plus de concerts ou d'enregistrements", a déclaré le musicien à la revue Gulfshore Life. Le groupe, né en 1973 et auteur notamment du tube planétaire "Highway to Hell", bouclera fin septembre aux Etats-Unis une tournée mondiale d'un an et demi marquée par le départ forcé de son chanteur Brian Johnson, obligé de quitter la scène pour ne pas devenir sourd. Le chanteur de Guns N'Roses Axl Rose l'a remplacé au pied levé en mars pour poursuivre la tournée d'un groupe déserté, ces dernières années, par plusieurs de ses membres. Malcolm Young, le guitariste rythmique et frère du membre-fondateur Angus Young, a dû prendre sa retraite en 2014 avant la sortie du dernier album "Rock or Bust" en raison de problèmes de démence. Le batteur Phil Rudd a, lui, été évincé après son arrestation pour avoir commandité un assassinat en Nouvelle-Zélande où il réside. "Perdre Malcolm, le truc avec Phil et maintenant avec Brian, ce n'est plus la même chose. Je sens dans mes tripes que c'est la bonne chose à faire", a détaillé M. Williams, en évoquant sa prochaine retraite. Son départ pourrait bien compromettre l'avenir du groupe qui dispose d'une solide base de fans mais n'a pas annoncé de projets au-delà de sa tournée actuelle. AC/DC peut toutefois toujours compter sur Angus Young, guitariste solo et icône du groupe, qui avait lui-même recruté M. Williams en 1977. En 1980, le groupe, dont l'album "Back in Black" reste l'un des plus vendus de l'histoire, avait dû se relever du décès de son chanteur d'alors, Bon Scott, mort étouffé par son propre vomi après une nuit de beuverie. (Belga)

Nos partenaires