L'autorité européenne va "réexaminer" l'effet sanitaire du bisphénol A

26/04/16 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Belga

(Belga) L'agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a annoncé mardi qu'elle allait réexaminer les effets du bisphénol A sur le système immunitaire, pour tenir compte d'études récentes pointant les risques de cette substance chimique pour les foetus et les enfants.

Malgré les appels à une interdiction de cette matière, considérée comme un perturbateur endocrinien et bannie des biberons européens depuis 2011, l'EFSA a estimé début 2015 que l'exposition au bisphénol A ne présentait "pas de risque pour la santé des consommateurs". Mais l'EFSA, une agence européenne indépendante, a annoncé mardi qu'elle mettait "en place un groupe de travail composé d'experts internationaux pour évaluer de nouveaux éléments scientifiques sur les effets potentiels du bisphénol A (BPA) sur le système immunitaire". Ces données nouvelles sont issues d'un rapport de l'Institut national néerlandais pour la santé publique, analysant deux études sur les effets prénataux et périnataux du bisphénol A sur le système immunitaire. Ce rapport "recommande de promouvoir la recherche sur des alternatives au BPA et de conseiller aux consommateurs de réduire leur exposition", selon l'EFSA. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos