L'atoll énergétique en Mer du Nord pour 2019

17/11/14 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Belga

Le premier atoll énergétique prévu au large de Wenduine doit devenir une réalité avant la fin de cette législature, a affirmé lundi le secrétaire d'Etat en charge de la Mer du Nord, Bart Tommelein, à l'occasion d'une visite à Bruges au gouverneur de la province de Flandre occidentale.

L'atoll énergétique en Mer du Nord pour 2019

© BELGA

Ce projet d'îlot énergétique, un espace de stockage hydroélectrique sur le banc de sable de Wenduine, à hauteur du port de Zeebrugge, avait été approuvé en mai 2013 par le gouvernement Di Rupo et présenté comme une première mondiale.

L'idée est d'utiliser l'énergie excédentaire des éoliennes pour pomper l'eau d'un puits central afin, lorsque la demande en électricité remonte, de remplir à nouveau le puits, l'eau de mer alimentant au passage des turbines productrices d'électricité.

"Actuellement, 150 éoliennes sont déjà actives en Mer du Nord et fournissent de l'électricité à 600.000 ménages. Nous voulons doubler cette capacité sur cette législature", a commenté M. Tommelein (Open Vld).

L'échéance du dépôt d'observations sur ce projet étant passée, le secrétaire d'Etat a l'intention d'examiner au plus vite ces dernières afin de lancer la première phase, celle de la recherche d'un candidat à la concession.

Le consortium Iland, qui réunit Electrabel, Deme et les sociétés d'investissement wallonne et flamande SRIW et PMV, serait intéressé. Un second projet au large de Zeebrugge semble aussi intéresser la MBZ, société gestionnaire du port de Zeebrugge, et Rent a Port Energy.

En savoir plus sur:

Nos partenaires