L'association Navetteurs.be mitigée face au nouveau plan de transport de la SNCB

09/12/17 à 12:19 - Mise à jour à 12:20

Source: Belga

(Belga) L'association de voyageurs Navetteurs.be "accueille avec une satisfaction mitigée" le nouveau plan de transport de la SNCB, qui entre en vigueur demain/dimanche, fait-elle savoir samedi. Elle estime en effet que les amplitudes de certaines lignes à faible densité de population restent beaucoup trop faibles et espère que les engagements en termes de diminution des temps de parcours et de respect des correspondances pourront être tenus "au vu des problèmes rencontrés au quotidien sur le rail".

"Au lancement du plan de transport 2014, dont les temps de parcours avaient été sensiblement rallongés, la SNCB promettait plus de robustesse et de meilleures correspondances. Au terme de ces trois années, force est de constater que les engagements n'ont pu être tenus, particulièrement en matière de ponctualité", relève ainsi Gianni Tabbone, porte-parole de Navetteurs.be. D'après l'association, la nouvelle mouture du plan démontre, certes, une volonté de développer l'offre de trains avec des augmentations sensibles de l'offre sur les réseaux suburbains à Bruxelles et Liège ainsi que dans les provinces de Namur et du Luxembourg. Une autre avancée, selon Navetteurs.be, se traduit par la mise en service de trains directs pour les étudiants qui rejoignent Louvain-la-Neuve au départ de Mons et Tournai ou Liège au départ d'Arlon le dimanche en soirée. L'association pointe cependant les amplitudes horaires nettement insuffisantes sur des lignes à faible densité de population telles que la L 132 Charleroi-Couvin (derniers départs respectivement à 21h40 et 20h51) ou encore la L 130a Charleroi-Erquelinnes (derniers trains respectivement à 19h53 et 20h00), qui avaient fait les frais des suppressions de premiers/derniers trains dans le précédent plan de transport. Elle évoque également, entre autres, la suppression d'un train Bruxelles-Liège entre 16h et 17h (déplacé de 87' dans le nouvel horaire) qui engendrera des problèmes, notamment pour celles et ceux qui dépendent des horaires de crèches ou d'écoles. Pour regagner la confiance de ses voyageurs, Navetteurs.be estime qu'il est dès lors "primordial que des efforts soient fournis en termes de ponctualité, d'information des voyageurs et d'efficacité dans la gestion des incidents". (Belga)

Nos partenaires