L'armée recrute 24 spécialistes en cybersécurité pour son service de renseignement

04/06/15 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Belga

L'armée, et plus particulièrement son service de renseignement, a entamé le recrutement de 24 spécialistes en cybersécurité pour renforcer sa capacité à combattre les menaces de plus en plus nombreuses et insidieuses venues du cyberspace et offrir son expertise à la société belge, a indiqué jeudi le numéro deux du Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS).

L'armée recrute 24 spécialistes en cybersécurité pour son service de renseignement

Illustration. © iStock Photos

"Nous avons déjà reçu 278 candidatures" à l'offre d'emploi lancé par le biais du Selor, a affirmé le colonel Peter De Vliegher, au cours d'un point de presse à Bruxelles.

Ces 24 spécialistes civils diplômés en informatique - l'armée a déjà renforcé le personnel de son département cybernétique avec des militaires recrutés l'an dernier en interne et engagé récemment un juriste - seront affectés au "Cyber Security Operations Center" (CSOC) du SGRS.

Ils seront principalement chargés de surveiller et de sécuriser les réseaux informatiques de la Défense, de plus en plus plus complexes et désormais connectés à certains systèmes d'armes (avions ou navires, par exemple), face à des intrusions et de l'analyse des "malwares" (logiciels malveillants, comme celui baptisé "Epic Turla" qui a paralysé l'an dernier l'activité des Affaires étrangères).

Avec ses quelque 20.000 ordinateurs individuels et des systèmes d'armes de plus en plus interconnectés, la Défense représente en effet une cible privilégiée pour les cyberattaques, quelles soient le fait de simples "hackers", de "saboteurs" ou d'espions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires