L'application pour admirer Bruxelles du ciel s'enrichit de 3300 clichés

09/10/15 à 20:14 - Mise à jour à 20:21

Source: Belga

L'offre de l'application "BruCiel" (Bruxelles vue du ciel) mise en ligne il y a plus de deux ans et qui connaît un grand succès de consultations a été étoffée de quelque 3.300 photos supplémentaires, a indiqué vendredi le cabinet du ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort.

L'application pour admirer Bruxelles du ciel s'enrichit de 3300 clichés

© http://urbanisme.irisnet.be/cartographie/bruciel

Cette application permet de visualiser simultanément des photographies aériennes datant d'époques différentes, du début des années 30 jusqu'à 2012. BruCiel contient des couches cartographiques thématiques (économie, mobilité, patrimoine) témoignant du développement de l'agglomération bruxelloise, qui se superposent aux photos facilitant ainsi la lecture de l'évolution complexe qu'a connue la Région-capitale.

Depuis le lancement de BruCiel, le succès de l'application ne s'est pas démenti auprès des curieux, néophytes, urbanistes, architectes avertis ou encore particuliers passionnés. D'après le cabinet du ministre-président bruxellois, ils sont 100.000 à avoir consulté le site durant l'année écoulée.

La Région bruxelloise a complété la banque de données à disposition du public avec quelque 3.300 photos supplémentaires. BruCiel 3.0 présente une version actualisée étoffée de nombreuses photos aériennes prises en 1944, 1996 et 2014.

Pour illustrer l'année 1944, ce sont les archives de l'US Air Force et de la Royal Air Force, conservées par la National Collection of Aerial Photography (basée à Édimbourg et liée à la CRMS écossaise), qui ont été exploitées.

BruCiel 3.0 dévoile les importantes transformations urbanistiques que Bruxelles a connues, en ressuscitant des rues aujourd'hui disparues (rues d'Or, Steenpoort, de l'Empereur, Montagne de Sion, Notre-Dame des Grâces, ...), bordées d'anciennes maisons à pignon, ou en rappelant l'aspect qu'elles présentaient il y a trente, quarante ans ou plus (rues des Ursulines, de la Madeleine, Montagne de l'Oratoire, ...).

En savoir plus sur:

Nos partenaires