L'appel gagnant du White Star contre son expulsion du Stade Edmond Machtens est annulé

28/07/17 à 16:24 - Mise à jour à 16:25

Source: Belga

(Belga) La décision du premier président de la Cour d'appel de Bruxelles qui avait condamné la commune de Molenbeek Saint-Jean à réintégrer le White Star Bruxelles dans les installations du Stade Edmond Machtens dont il avait été expulsé le 1er juillet, sous peine d'une amende de 25.000 euros, est annulée. C'est ce qu'a affirmé Peter Hartoch, le magistrat de la Cour d'appel de Bruxelles en charge des relations avec la presse, vendredi à l'agence belga.

L'administration communale avait signifié en mars au White Star, qu'il ne pourrait plus disposer des installations du Stade Machtens à partir du 1er juillet. Invité fin juin pour l'inventaire des lieux qu'il devait quitter, le club de D2 amateurs avait préféré se lancer dans une procédure judiciaire dans l'espoir de recouvrer ses droits de locataire. Dans l'attente de ce verdict définitif, le White Star avait obtenu du tribunal de première instance de Bruxelles, la permission de réintégrer le Stade Machtens, et l'obligation pour la commune de respecter cette décision sous peine d'amende. C'est cette décision favorable à John Bico & co que Molenbeek, qui n'avait pas eu l'occasion de défendre son point de vue devant le juge, a maintenant réussi à faire casser. L'affaire est en effet revenue à son initiative au tribunal jeudi passé, avec le résultat que l'on sait, défavorable au WS Bruxelles. On peut dès lors se demander où il va pouvoir accueillir l'Entente Acren Lessinnes le 2 ou 3 septembre lors de la 2e journée du championnat francophone de D2 amateurs. Le RWDM, qui évolue dans la même division que le White Star au Stade Edmond Machtens, autant concerné ou presque par la décision du juge, que la commune, crie déjà victoire. "Le RWDM est l'unique occupant de toutes les installations sportives du stade", se réjouit-il en effet. "On s'est montré discret au cours de ce conflit juridique, mais nos jeunes peuvent maintenant être rassurés. Leur avenir est définitivement assuré !". On rappellera cependant que le verdict final sera prononcé le 7 septembre. (Belga)

Nos partenaires