L'antisémitisme et le racisme n'ont pas leur place dans les stades

03/05/18 à 17:41 - Mise à jour à 17:42

Source: Belga

(Belga) "L'antisémitisme et le racisme sont dégoûtants", a souligné jeudi le ministre de l'Intrérieur, Jan Jambon, à la suite des incidents survenus à l'occasion du match entre les clubs de l'Antwerp et du Beerschot.

Le derby anversois de dimanche a donné lieu à des échauffourées entre supporters et à l'intervention de la police. Pas moins de 29 personnes ont été interpellées et la chambre du conseil d'Anvers a confirmé la détention de six d'entre elles pour coups et blessures, constitution de bande criminelle et participation à une milice privée. La présence d'une banderole et certains chants antisémites ont également créé la polémique. Ils ont amené la Pro League à rappeler à l'ordre le club de Beerschot et à lui imposer de prendre des mesures pour éviter que ce type d'incidents se reproduise. "Ce qui m'a étonné, c'est l'absence de réaction du gouvernement. Vous êtes beaucoup plus prompt à réagir quand il y a des incidents dans la métropole bruxelloise que quand ils surviennent dans la métropole anversoise", a lancé à la Chambre Eric Thiébaut (PS) au ministre, sous les récriminations d'un élu du Vlaams Belang. Or, selon le député, il y a urgence à réagir: certains groupes extrémistes deviennent de plus en plus violents. Même si certaines banderoles ou certains chants ont une soi-disant portée "ludique", ils "n'ont pas leur place dans les stades", a souligné M. Jambon. Le parquet d'Anvers s'est saisi de l'affaire. "J'espère qu'il mènera les enquêtes et que les sanctions qui s'imposent seront infligées aux fauteurs de trouble. Je l'espère de tout coeur", a ajouté le ministre. (Belga)

Nos partenaires