L'animation n'était ni drôle ni acceptable, selon Charles Michel

29/09/16 à 19:25 - Mise à jour à 19:27

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel a estimé jeudi que l'animation qui a circulé faisant du secrétaire d'Etat Theo Francken un traqueur d'Africain illégal, que le secrétaire d'Etat à l'Asile avait accueilli avec un clin d'oeil, n'était "pas drôle", "pas acceptable".

L'animation n'était ni drôle ni acceptable, selon Charles Michel

L'animation n'était ni drôle ni acceptable, selon Charles Michel © BELGA

Interrogé en séance plénière de la Chambre par Véronique Caprasse (DéFI), M. Michel a replacé cette animation dans le contexte d'une parodie de l'action gouvernementale à laquelle M. Francken a répondu par auto-dérision. "Constatant la polémique naissante, je lui ai demandé de retiré son tweet, ce que M. Francken avait déjà fait", a indiqué le Premier ministre. Le chef de gouvernement a assuré que son équipe était toute entière dévouée à la lutte contre le racisme, preuve en est l'action défendue lors du débat sur les réfugiés en marge de l'assemblée générale des Nations unies, par lui-même, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et le ministre de la Coopération Alexander De Croo, ainsi que l'action du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken qui s'est engagé "24 heures sur 24" au plus fort de la crise de l'Asile. Rappelant les antécédents de M. Francken, la députée de DéFI s'est dite déçue par la faiblesse de la réaction du Premier ministre qui a, à ses yeux, semblé minimiser l'incident. "Dans un autre pays européen, ce dérapage aurait été qualifié d'extrême droite", a-t-elle dit. (Belga)

Nos partenaires