L'ancien patron du SPF Mobilité salue "une décision sage" de Jacqueline Galant

15/04/16 à 16:36 - Mise à jour à 16:36

Source: Belga

(Belga) L'ex-patron du SPF Mobilité Laurent Ledoux, dont le conflit ouvert avec sa ministre de tutelle a conduit à leur démission à tous les deux, a salué vendredi "la décision sage" de Jacqueline Galant, qui a présenté sa démission au roi vendredi matin. "Je la remercie d'avoir pris ses responsabilités", a-t-il commenté.

"Je pense que c'est une décision sage, et je la remercie d'avoir pris ses responsabilités", a commenté Laurent Ledoux, interrogé par l'Agence Belga après l'annonce par Jacqueline Galant de sa démission. "La sérénité va pouvoir revenir au SPF Mobilité." L'ex-patron du SPF Mobilité - le conseil des ministres a acté sa démission vendredi matin - est revenu sur les critiques formulées par l'ex-ministre à son encontre. "Si le fait de mettre en lumière des problèmes et des dossiers mal gérés, c'est être 'destructeur', alors nous n'avons clairement pas la même définition de ce mot", a-t-il estimé. L'idée de la ministre de demander une enquête psycho-sociale du SPF Mobilité, comme elle en avait annoncé l'intention dans une lettre mercredi, est "surprenante". "Le SPF ces derniers temps était pris en exemple et visité deux ou trois fois par semaine pour son organisation. Son taux d'absentéisme est parmi les plus bas." Le départ de Jacqueline Galant "n'est qu'une première étape dans la remise à niveau des conditions qui doivent permettre au SPF Mobilité de fonctionner" normalement. "Belgocontrol doit par exemple être obligé de partager ses informations, c'est une question de volonté politique", poursuit Laurent Ledoux. Celui-ci va "retourner dans le privé et tenter de créer de l'emploi". (Belga)

Nos partenaires