L'ambassadeur russe n'a pas apporté la preuve d'un bombardement d'un F-16 belge en Syrie

20/10/16 à 15:13 - Mise à jour à 15:16

Source: Belga

(Belga) L'ambassadeur de Russie en Belgique n'a pas apporté la preuve d'une implication d'un F-16 belge dans un bombardement en Syrie, dans la région d'Alep, a indiqué jeudi le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, devant la Chambre. Son collègue de la Défense a quant à lui répété qu'aucun appareil belge n'était présent dans la région à ce moment.

L'ambassadeur a été convoqué aux Affaires étrangères pour entendre le mécontentement des autorités belges à propos des accusations portées par la Russie sur l'implication de la Belgique dans la mort d'au moins six civils dans un bombardement en Syrie. L'entretien a duré près d'une heure et a réuni l'ambassadeur de Russie, l'ambassadeur en charge des relations avec la Russie à Bruxelles et un représentant du cabinet de M. Reynders. M. Reynders a une nouvelle fois fustigé l'attitude de la Russie. Selon lui, ces accusations poursuivent d'autres motifs, dont celui d'affaiblir la coalition formée contre Daech et à laquelle la Belgique participe. "Je vois cela aussi comme une façon de présenter sous un jour meilleur leurs propres dégâts collatéraux en Syrie", a-t-il ajouté. L'opposition a réclamé plus de transparence de la part de la Belgique dans ses opérations en Irak et en Syrie. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos