L'allongement à 4 ans de la formation initiale des enseignants pas attendu avant 2019

25/10/16 à 17:40 - Mise à jour à 17:42

Source: Belga

(Belga) La formation initiale des instituteurs et enseignants du secondaire inférieur ne sera pas allongée à quatre années avant la rentrée de septembre 2019, a annoncé mardi le ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt.

L'allongement à 4 ans de la formation initiale des enseignants pas attendu avant 2019

L'allongement à 4 ans de la formation initiale des enseignants pas attendu avant 2019 © BELGA

Annoncée sous la précédente législature déjà, cette révision de la formation initiale des enseignants a été inscrite dans le programme de coalition de la majorité PS-cdH actuelle. Il prévoit, sous cette législature, l'allongement de trois à quatre ans la formation des futurs instituteurs de maternelle, de primaire ainsi que des enseignants du secondaire inférieur, et ce avant une extension à cinq ans "à terme". Interrogé mardi en commission du Parlement par les députés Philippe Henry (Ecolo) et Gilles Mouyard (MR) sur l'avancement du projet, le ministre Marcourt a indiqué qu'il déposerait son projet de décret "dans les mois qui viennent". Il a toutefois ajouté n'attendre son entrée en application qu'à la fin de la législature seulement, soit 2019 normalement. "Je suis conscient du bouleversement que (cette réforme) va occasionner dans les institutions d'enseignement supérieur. C'est la raison pour laquelle je n'envisage sa mise en vigueur que pour la fin de cette législature afin de donner le temps aux opérateurs de formation de se préparer à sa mise en ?uvre", s'est-il justifié. Les Hautes écoles qui assurent ces formations recevront d'ailleurs un coup de pouce financier dès 2017 pour engager du personnel supplémentaire pour bien intégrer la réforme, construire les programmes et organiser les futurs cours. Les premiers profs formés en quatre années plutôt qu'en trois devraient donc être diplômés en juin 2023, a ajouté M. Marcourt. L'organisation de cette année supplémentaire de formation devrait coûter de l'ordre de 15 millions d'euros sur base annuelle, a-t-il ajouté. Le ministre Marcourt a par ailleurs reconfirmé mardi que les futurs enseignants formés en quatre ans seraient mieux payés que ceux formés en trois, mais les aspects pratiques doivent encore être négociés avec les syndicats notamment. Dans sa réplique, le député Mouyard a déploré le retard pris, selon lui, dans ce dossier. "Une réforme initiée sous la législature précédente ne portera finalement ses effets qu'après cette législature-ci...", a-t-il pointé. (Belga)

Nos partenaires