L'alerte à la bombe à la gare du Nord complique considérablement l'heure de pointe du soir

05/10/16 à 17:59 - Mise à jour à 18:01

Source: Belga

(Belga) L'heure de pointe de ce mercredi soir sur le réseau ferroviaire sera particulièrement compliquée en raison de l'alerte à la bombe de milieu d'après-midi à la gare du Nord de Bruxelles. Les trains devant transiter par la capitale accusent des retards compris entre un quart d'heure et une heure et quart, indique le gestionnaire de réseau Infrabel.

Un tiers des trains passant par l'axe Nord-Midi, les embarras ont donc des répercussions sur la totalité du réseau, précise Thomas Baeken d'Infrabel, qui évoque une "heure de pointe du soir particulièrement compliquée". Il est actuellement encore difficile de prévoir la durée de ces embarras mais ils ne seront sans doute pas de courte durée. "L'impact de tout cela ne sera sans doute pas tout à fait clair avant demain matin", dit encore M. Baeken qui fait la comparaison avec le problème survenu mardi à cause d'une panne d'électricité. "Mardi, 400 trains ont été impactés, entraînant 6.000 minutes de retards cumulés. La perturbation de ce mercredi soir devrait être comparable". Une seconde alerte à la bombe, déclenchée à 17h20 à la gare de Charleroi-Sud, devrait encore compliquer la donne. (Belga)

Nos partenaires