L'alcool est lié à 14% des accidents avec lésions corporelles

29/06/16 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Belga

(Belga) L'alcool au volant reste problématique en Belgique, avec 47.456 infractions, ce qui représente 1% du total des 4,5 millions infractions constatées en 2015, a annoncé mercredi la police intégré lors d'une présentation d'une vue d'ensemble de ses statistiques de la circulation. Dans 14% des accidents avec des lésions corporelles, la question de l'alcool est une circonstance aggravante, précise-t-elle.

Le Belge est un mauvais élève en ce qui concerne l'alcool au volant, a déploré la police intégrée. Selon l'étude européenne ESRA (European Survey of Road users' safety Attitudes), effectuée en juin 2015, 18% des conducteurs belges ont repris le volant après avoir dépassé la limite légale en matière d'alcool au cours du mois de mai. Le nombre d'infractions liées à l'alcool reste stable, tant au niveau national qu'au niveau régional. Ceci serait dû à un effet positif des campagnes Bob et à une attention envers la conduite sous influence durant toute l'année. Par ailleurs, des contrôles sont systématiquement menés lors d'accidents. Lors des campagnes Bob en hiver, le nombre de contrôles est en hausse, de 160.225 en 2007 à 419.000 en 2015. Le nombre de contrôles positifs est, lui, en baisse et a atteint son niveau le plus bas en 2015 (2,5%). Le sentiment subjectif du risque de se faire contrôler a augmenté, ce qui explique cette baisse, souligne la police. Les infractions liées à l'alcool sont plus souvent constatées en décembre, lors des fêtes de fin d'année et des contrôles Bob. Un autre pic est observé en mai-juin. L'alcool au volant est plus répandu durant les nuits de week-end (23.005 infractions). La nuit de samedi est celle qui comporte le plus de risques. Les conducteurs sous influence de l'alcool contrôlés étaient majoritairement des hommes (85%). Ils avaient entre 25 et 29 ans pour les hommes et entre 30 et 40 ans pour les femmes. (Belga)

Nos partenaires