L'agresseur d'un policier à Philadelphie se dit sympathisant de l'Etat islamique

08/01/16 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Belga

(Belga) L'homme qui a tenté vendredi d'abattre un policier dans sa voiture à Philadelphie, dans l'est des Etats-Unis, le blessant grièvement, avait prêté allégeance au groupe Etat islamique, a annoncé vendredi la police.

Le suspect de 30 ans a expliqué qu'il "avait prêté allégeance à l'Etat islamique" et a indiqué avoir agi "au nom de l'islam", a indiqué la police lors d'une conférence de presse, précisant qu'il avait tiré "au moins à 11 reprises à bout portant" en direction du policier. L'attaque a eu lieu un peu avant minuit dans la nuit de jeudi à vendredi. L'homme qui était à pied, a visé la voiture dans laquelle circulait le policier Jesse Harnnett, 33 ans. Il s'est progressivement rapproché de la voiture, continuant à tirer. "Cet homme a essayé d'exécuter le policier", avait déclaré au cours de la nuit le chef de la police de Philadelphie, Richard Ross. "Le policier ne savait pas qu'il approchait. C'est incroyable qu'il ait survécu", a-t-il ajouté, précisant que Jesse Hartnett, 33 ans, avait eu le bras gauche cassé, atteint par trois balles. La police a montré des images vidéo de l'attaque, survenue au niveau d'un carrefour de Philadelphie. On y voit le suspect, portant une longue robe blanche au dessus de ses vêtements, tirer en se rapprochant de la voiture. Le policier a apparemment réussi à sortir de sa voiture et a riposté, blessant son agresseur. Son arme avait été volée à la police en 2013, selon M. Ross. (Belga)

Nos partenaires