L'affiche trash des cheminots

09/11/10 à 09:33 - Mise à jour à 09:33

Source: Le Vif

Les ailes flamandes des syndicats de cheminots ont publié une affiche pour tourner en dérision les statistiques de ponctualité de la SNCB. Problème: les ailes francophones la trouvent d'un goût douteux

L'affiche trash des cheminots

L'affiche montre une jeune femme en string de dentelle avec le commentaire, en néerlandais, "Depuis que mon mari prend le train, mon amant a plus de temps à me consacrer - When rail means service (quand le rail rime avec service)". A l'origine destinée à un usage interne expliquent les quotidiens du groupe Sud Presse, l'affiche a été transmise à quelques journalistes flamands pour leur demander leur avis avant une éventuelle diffusion plus large. Les journalistes l'ont publiée. "C'est une campagne macho. Je ne cautionne pas ce genre de truc. Que vont penser toutes les dames qui travaillent chez nous?", réagit Gérard Gelmini, de la CGSP et francophone. La CSC-Transcom désapprouve aussi l'initiative.

L'affiche veut dénoncer le manque de ponctualité des trains. "La SNCB et Infrabel nous ridiculisent toujours, maintenant c'est notre tour", indique pour sa part Jos Digneffe, de l'aile flamande de la CGSP. La photo sera diffusée à plus de 1.000 exemplaires, mais uniquement en Flandre. La SNCB a fait savoir son mécontentement au syndicat.

La SNCB ne comprend pas bien le message que les syndicats ont voulu faire passer a-t-on appris auprès de Claire Gilissen, porte-parole de la société belge des chemins de fer. "Nous ne comprenons pas bien le message que les syndicats ont voulu faire passer", a indiqué la porte-parole de la SNCB. "Tous les membres du personnel sont des acteurs de la ponctualité, les délégués syndicaux aussi."

Aucune sanction ne sera prise à l'encontre du personnel à l'origine de cette affiche, au départ destinée à un usage interne. "Nous préférons utiliser notre temps à travailler à la ponctualité", a ajouté Claire Gilissen.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires