L'AFCN ne s'inquiète pas pour la sécurité des centrales

22/11/16 à 17:43 - Mise à jour à 17:44

Source: Belga

(Belga) L'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) ne se fait pas d'inquiétude sur la non-délivrance de l'agrément de sécurité à Electrabel pour les centrales nucléaires, a laissé entendre mardi le directeur Jan Bens devant la sous-commission "sécurité nucléaire" de la Chambre.

L'AFCN ne s'inquiète pas pour la sécurité des centrales

L'AFCN ne s'inquiète pas pour la sécurité des centrales © BELGA

L'Agence devait examiner ce mois-ci la façon dont les installations nucléaires sont sécurisées. Jusqu'à présent, elle n'a pas accordé d'agrément à Electrabel, exploitant des 7 centrales. La société dispose de trois mois pour répondre à l'AFCN qui dispose à son tour de trois mois pour se prononcer à nouveau. Selon la directrice de la sécurité d'Electrabel, Els Thoelen, la procédure est dans la phase finale. "Rien n'a été retiré ou refusé", a précisé M. Bens. "Nous avons pris une photo et le travail n'est pas terminé. Il n'y a rien d'inquiétant à cela. Il s'agit de travaux physiques qui réclament du temps". Concernant la sécurité électronique, Mme Thoelen a indiqué que la centrale n'était pas dirigée par le biais d'une plate-forme numérique mais par des procédures analogiques qui sont totalement isolées. Aucune économie n'est faite sur la sécurité, a-t-elle précisé. Seul l'entretien de certains serveurs est sous-traité. Les sous-traitants n'ont aucun accès au contenu a-t-elle assuré. Un audit révélé récemment pointait des manquements aux obligations de sécurisation des documents des centrales nucléaires. Les problèmes ont été résolus, a encore dit Mme Thoelen. L'audit n'avait pas été transmis à l'AFCN qui s'est toutefois informée. La sécurité électronique chez Electrabel se situe dans la norme, a conclu M. Bens. "Ils sont dans le peloton. Tout le monde ne peut pas être le premier". (Belga)

Nos partenaires