L'AFCN émet des réserves sur les options pour le stockage des déchets nucléaires

24/11/16 à 07:10 - Mise à jour à 07:12

Source: Belga

(Belga) L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) entretient des doutes sur les options retenues par l'Organisme national des déchets radioactifs (Ondraf) pour le stockage des déchets les plus radioactifs, rapporte L'Echo jeudi.

L'AFCN émet des réserves sur les options pour le stockage des déchets nucléaires

L'AFCN émet des réserves sur les options pour le stockage des déchets nucléaires © BELGA

L'Ondraf préconise d'enfouir ces déchets, générés par les réacteurs nucléaires, dans des installations situées à 220 mètres de profondeur. Un test est actuellement réalisé dans cette optique à Mol. L'AFCN s'inquiète de la profondeur envisagée pour le stockage, qui serait la moins importante dans le monde. Le nombre d'accès et la présence d'eaux exploitables à proximité posent également question. De plus, le budget retenu par l'Ondraf (3,2 milliards d'euros, plus 360 millions d'euros de frais de recherche et développement) ne serait pas suffisant, fait remarquer l'AFCN. (Belga)

Nos partenaires