L'administration communale d'Ans va être dépolitisée, selon Moreau

08/04/11 à 08:46 - Mise à jour à 08:46

Source: Le Vif

L'une des premières missions de la nouvelle majorité de la commune d'Ans sera une "dépolitisation complète de l'administration", a expliqué le nouveau bourgmestre ansois, Stéphane Moreau (PS), vendredi matin sur les ondes de BEL-RTL.

L'administration communale d'Ans va être dépolitisée, selon Moreau

© Belga

Le bourgmestre estime que l'administration est actuellement "trop politisée et trop orientée à (son) goût". Il déplore ainsi que les engagements de personnel n'ont pas toujours été réalisés sur base des compétences.

"Tout cela va changer. La démocratie locale va être améliorée. Ainsi, le citoyen aura un accès direct à la commune via un numéro vert. Il ne devra donc plus passer par des réponses administratives", a-t-il remarqué.

Stéphane Moreau veut mettre en place un "nouveau système" au sein de la commune, pour effacer celui de l'ancien collège. "Je rappelle qu'il n'y a aucun problème fondamental entre Michel Daerden et moi. C'est le système politique qui a été attaqué", a-t-il mentionné, précisant qu'il avait toujours "de très bons rapports avec Michel Daerden", avec qui il a "des liens indissolubles".

Concernant le recours en annulation de la motion de méfiance déposé par trois anciens échevins, Stéphane Moreau se dit "serein, tant au niveau juridique qu'administratif". "L'argument juridique développé ne tient pas. Un bourgmestre en titre est membre du Collège. C'est d'ailleurs lui qui a la faculté de nommer et de démettre le bourgmestre faisant fonction", a-t-il conclu.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires