L'accord secret de la ville d'Alost : autoritaire avec des éléments asociaux

24/04/13 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

Un accord administratif secret de la ville d'Alost est arrivé dans les mains du "NOIG Verontruste Aalstenaars", un groupe d'Alostois qui déplorent la coalition du CD&V et du sp.a avec la N-VA, le parti du bourgmestre Christophe D'Haese. Dans l'accord, on peut lire notamment que la ville d'Alost veut faire surveiller le guichet destiné aux étrangers par la police. C'est ce que révèle le journal De Morgen.

L'accord secret de la ville d'Alost : autoritaire avec des éléments asociaux

"L'accord est animé d'un esprit autoritaire et contient de nombreux éléments asociaux" estime Filip De Bodt, du Noig Verontruste Aalstenaars. Même son de cloche du côté de l'opposition où Jean-Jacques De Gucht (Open VLD) déclare : "Comme si les étrangers avaient commis d'office des faits criminels. Ils créent un monde séparé pour ces gens, ce n'est pas ainsi qu'on stimulera leur intégration. Cette mesure a un arrière-goût particulièrement amer".

Sarah Smeyers, membre de la chambre et conseillère communale pour la N-VA tempère ces propos. "Le guichet travaille avec la police, comme c'est le cas à Malines. Cette collaboration permet notamment de détecter la fraude au domicile et les mariages blancs plus rapidement."

"Flamandiser" les noms de rue et contrôle linguistique

L'accord prévoit également de retirer le drapeau belge qui flotte sur l'Hôtel de Ville et de "flamandiser" les noms de rue de la ville. Cette "flamandisation" des noms de rues implique "la traduction" de certains noms de rues en dialecte alostois et l'ajout de petits lions flamands sur les plaques des rues.

En outre, les locataires de logements sociaux devront subir un contrôle linguistique, une pratique pour laquelle la Belgique a déjà été réprimandée par l'Europe. Quant aux membres de la majorité, ils n'auront qu'à bien se tenir puisque l'accord stipule que "les parties soussignées s'engagent à ce que tous les membres de leur fraction au conseil communal votent conformément aux conventions de la majorité. Si un conseil communal émet un vote différent de la majorité, il se place en dehors de la majorité".

En savoir plus sur:

Nos partenaires